Les Belges règnent en maîtres à Sopot

En Pologne, l'équipe de Peter Weinberg a été la meilleure de la Coupe des Nations.

Partager cet article avec des amis

Peter Weinberg a été arrosé de champagne lorsque l'équipe de Belgique s'est imposée aujourd'hui lors de la deuxième étape de la série Longines FEI Jumping Nations Cup™ Europe Division 1 2023 à Sopot, en Pologne.

Le chef d'équipe, qui a mené notre pays à la victoire lors de la finale de l'année dernière à Barcelone (ESP), où la Belgique a également obtenu une place qualificative pour les Jeux olympiques de Paris 2024, a déclaré que toute son équipe avait bien géré la pression lors d'un après-midi où il était impossible de prédire le résultat jusqu'à la fin.

"J'étais le plus nerveux de tous aujourd'hui - ils ont gardé leurs nerfs sous contrôle et ont produit une ronde brillante après l'autre, et c'est ainsi que nous avons gagné !

Peter Weinberg (Chef d'équipe, Team Belgium)

Après le double sans faute de Koen Vereecke avec Lector vd Bisschop et de la cavalière Gudrun Patteet avec Sea Coast Enjoy Z, Niels Bruynseels avec Matador et Wilm Vermeir avec Crescendo MB Z ont obtenu un score final de huit fautes.

La victoire est cependant étriquée, les Argentins, leaders du premier tour, n'occupant qu'une courte deuxième place avec neuf fautes, devant l'Allemagne et la Suisse qui occupent les troisième et quatrième places avec 12 fautes chacune, séparées uniquement par le temps.

Sensationnel

Après un premier tour sensationnel, les Argentins étaient en tête du classement avec un score de zéro, la Belgique, la Suisse et l'Irlande se partageaient la deuxième place à mi-parcours avec quatre fautes chacune, tandis que l'Allemagne, qui espérait remporter sa troisième victoire consécutive à Sopot, en comptait déjà huit au tableau.

Cependant, l'avance de l'Argentine a commencé à être compromise lorsque Albarracin a manqué sa distance vers le double sur le cinquième obstacle, atterrissant dans le deuxième élément de l'oxer et faisant une chute éliminatoire.

"Quand on est arrivé à la dernière ligne, on a commencé à penser au temps, le vertical de l'obstacle 10 (sur 12) était délicat et il fallait y faire attention, puis il y avait une combinaison triple avec une palenque qui sortait, ce qui n'est pas facile, et je pense qu'il y a aussi eu quelques erreurs sur le dernier obstacle (l'oxer). La partie la plus difficile du triple était la sortie sur la palenque, il était très facile de faire une erreur à cet endroit", a déclaré Gudrun Patteet à l'issue de l'épreuve.

Koen Vereecke, vainqueur du Grand Prix Longines de vendredi avec le même cheval, Lector, a donné une belle avance à la Belgique avec son deuxième parcours sans faute, mais les huit points de Niels Bruynseels ont mis de la pression.

Le deuxième parcours sans faute de Patteet a mis la pression sur l'avant-dernière combinaison argentine et lorsque le cheval d'Ossa a fait tomber la palenque de l'obstacle 10 et le premier élément de la triple combinaison suivante, en plus d'ajouter une faute de temps, ces neuf fautes ont dû être comptabilisées. Il revenait donc au Suisse Fuchs de laisser tous les barres en place et de remettre la pression sur les épaules du Belge.

Et il semblait que le champion d'Europe 2019 et champion de la Longines FEI Jumping World Cup™ de 2022 était sur le point d'y parvenir, jusqu'à ce qu'il manque d'espace au dernier élément de la triple combinaison et commette une faute, portant le score final de la Suisse à 12.

Ainsi, lorsque Wilm Vermeir a pu maintenir son score à quatre points, la victoire belge était déjà assurée.

Ambitions

Pour les vainqueurs d'aujourd'hui, tout se jouait dans la série Europe Division 1 de la Longines FEI Jumping Nations Cup™ 2023. Les équipes en quête de points étaient la Belgique, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie et la Suisse, et la victoire permet désormais à la Belgique d'occuper la troisième place du classement - derrière l'Allemagne et la Suisse - avant la troisième manche à Rotterdam, aux Pays-Bas, vendredi prochain, à laquelle elle a également choisi de participer. La série comprend six épreuves au total et se poursuit à Falsterbo (SWE) et Hickstead (GBR) en juillet, ainsi qu'à Dublin (IRL) pour la dernière épreuve qualificative en août.

La Longines FEI Jumping Nations Cup™ Final 2023 se déroulera à Barcelone (ESP) du 28 septembre au 1er octobre.

Forte mentalement

Interrogée sur la manière dont son équipe a réussi à gagner aujourd'hui, la Belge Gudrun Patteet a déclaré que c'était parce que l'équipe était composée de quatre cavaliers très forts mentalement.

Elle était satisfaite de la performance de son bel étalon de neuf ans, Sea Coast Enjoy Z (Emerald/Parco). "Il a participé à une Coupe des Nations en deuxième division à Gorla Minore (ITA) où il a également réussi un double sans-faute. C'est seulement sa deuxième Coupe des Nations et la deuxième fois qu'il a sauté 1,60 m. J'ai toujours cru en lui et aujourd'hui il confirme mes attentes", a-t-elle déclaré à propos du cheval qu'elle a acheté à l'âge de quatre ans et qu'elle a lentement amené au plus haut niveau.

"Peter croit vraiment en ce cheval, il dit que c'est un cheval de championnat, mais bien sûr il est encore très jeune. Nous allons donc essayer de lui donner plus d'expérience pour qu'il soit important pour l'équipe belge à l'avenir. Il pourrait aller à Falsterbo et à Dublin, mais nous devons d'abord attendre de voir ce que dit notre chef ....", a-t-elle ajouté.

Résultats

Division 1 position intermédiaire

Articles récents

Jours avant les Jeux olympiques
De Olymische spelen zijn gestart!
Sluiten