#onourwayto100k : Tous ensemble pour 100.000 followers!

Nous avons besoin de votre aide pour atteindre les 100 000 followers ! Vous joindrez-vous à nous ?

Partager cet article avec des amis

Lors de la quatrième édition d'Equigala, qui s'est déroulée le 17 janvier, M. Stephan Detry, président de la Fédération Royale Belge des Sports Equestres, a lancé un appel très important à tous ceux d'entre nous à qui le sport équestre tient à cœur, dans un discours exceptionnel et inspirant. Nous le partageons pour vous ci-dessous et lançons une nouvelle fois l'appel du président : like and you will be liked ! #onourwayto100k

4 années d'Equigala, autant d'années de moments de gloire à célébrer. Les Belges ne seraient pas bons aux championnats ?

  •  2018 : Or à Tryon en reining, or à Barcelone au CSIO final.
  • 2019 : Or aux Championnats d'Europe de saut à Rotterdam avec l'équipe, bronze en individuel pour Jos Verlooy.
  • 2021 : Bronze aux Jeux Olympiques de Tokyo avec l'équipe de saut.
  • 2021 : Bronze aux Championnats d'Europe à Riesenbeck pour notre équipe de saut.
  • 2022 : Jérôme Guery vice-champion du Monde à Herning.

 Et pour combler tout cela, en Para dressage 2 médailles pour Manon Claeys et 7 médailles pour Michèle George qui devient ainsi une des athlètes les plus couronnées que le sport Belge a connu.   Et pour vous dire que notre avenir est assuré, une pléiade de médailles pour nos jeunes athlètes.

 Nous connaissons depuis quatre ans un boom sans précédent.

  Quant à l'année 2022, elle a été non seulement une année riche en exploits de nos athlètes, mais aussi une année où nos organisateurs, une fois de plus, ont prouvé qu'ils faisaient partie du nec plus ultra de leur profession.Un CSIO grandiose à Knokke, des logements pour nos amis les chevaux, à Lier, des projets ambitieux à Sentower et une convivialité sans précédent à Bonheiden.  Sans oublier la magnifique nouvelle piste de la famille Vanderhasselt et l'herbe verte dans l'arène exceptionnellement belle de Wolvertem.  Et bien sûr, les merveilleuses journées à Lanaken et l'ambiance de fin d'année à Malines !  Et que dire des efforts de nos compatriotes francophones ? Courrière, Bornival, la dynamique de Gesves, ...
Que toutes ses initiatives contribuent aux succès sportifs de nos athlètes est indéniable.

 Et pas seulement les organisateurs des compétitions, mais aussi ceux des ventes aux enchères, des soirées d'hommage à certaines disciplines.  La soirée du complet, la soirée de l'endurance, les initiatives de nos ligues et de nos groupements régionaux, ... Vive les célébrations, Vive la Fête. Célébrer, c'est ce que les Belges font le mieux !

 Tout cela ne serait pas possible sans les grandes personnalités que nous comptons parmi nous. La Belgique, un pays plein de fortes personnalités. Des cracks dans leur champ.  Leur persévérance, leur créativité, leur acharnement : autant de symboles de la marque 'Made in Belgium' .

 Le prochain défi sera de faire en sorte que tous ces entrepreneurs, organisateurs et athlètes de haut niveau  œuvrent tous dans la même direction.  L'un des défis à relever en 2023.  Parce qu'ensemble, nous sommes plus forts. Tous ensemble nous serons davantage imbattables.  Suivons l'exemple de Belgian Equestrian Quality, et du Belgian Breeders Bonus : unissons-nous pour être encore plus forts. Se faire reconnaître et respecter en tant que secteur, en tant que leader mondial, reste le défi.  En effet, le défi reste grand pour obtenir la visibilité que nous méritons en tant que leader mondial dans notre secteur et notre sport.

En matière de communication, nos entrepreneurs et nos fédérations font également leurs preuves.  Le sublime ‘Twee Man en een Paardenkop’ a été mis en ligne l'année dernière, Horse and Country est arrivé sur le canal 211 de Telenet, avec notre propre Equibel TV. Equibel live TV a apporté une télévision équestre innovante.  Woestijnvis a travaillé toute l'année sur une série documentaire sur les sports équestres.  Notre présentateur de l’Equigala, Ruben van Gucht vous ravira au printemps avec un reportage de près d'une heure sur Sporza sur les 40 ans du Jumping de Malines.  Et n'oublions surtout pas la campagne de la LEWB.  'J’peux pas, j'ai poney' ...

Le respect pour une industrie, la visibilité pour un sport, aujourd'hui, malheureusement, on ne l'obtient pas comme ça.  Nous, les hippophiles, le savons mieux que quiconque.  Nous devons mériter cette attention.  Et pour convaincre les médias qui nous ne suivent pas encore comme nous le souhaiterions, nous devons cependant aussi nous regarder dans le miroir.  Nous pouvons rester ici à prêcher au nom de notre sport, nous pouvons rester ici à plaider au nom de notre sport.  Prêcher et plaider pour tous ceux qui se sentent lésés par les médias généralistes non hippiques.  Mais peut-être est-ce aussi le moment de faire son autocritique.  Pour balayer devant notre propre porte.  Equibel TV et De Zadelkamer , Jump Off, Horse and Country, Equi TV, Twee Man en een Paardenkop, peuvent-ils compter sur votre attention ?

Notre fédération compte 85 000 membres. Notre secteur compte 750 000 parties prenantes.  Et Equibel a 17000 followers sur Facebook, 10000 sur Instagram.  Un post résulte en moyenne à 300 likes.Si, en tant que fédération, nous devons utiliser de tels chiffres pour convaincre les journalistes, les rédacteurs en chef ou les décideurs politiques d'attirer l'attention des médias généraux, nous n’y arriveront pas.

C'est un appel, comme l'ont fait Frederick Debacker et Louise Decleene dans leur podcast, avec leur appel aux drapeaux belges à Malines.
Un appel à tous nos membres : suivez-nous sur nos réseaux sociaux/ Motivez vos proches pour faire pareil et fixons-nous un objectif de 100000 followers pour la fin de 2023!! Et si nous pouvons nous adresser aux décideurs de la presse avec de tels chiffres, nous parlerons d'une manière plus réaliste et plus efficace.

© www.sportfotos-lafrentz.de/Stefan Lafrentz

 Likez et vous serez liké !

 Suivez-nous, invitez vos amis, partageons nos succès davantage.

 Enfin, et pour la énième fois, je le répète : la FRBSE ou comme on l'appelle souvent, la fédération, est votre fédération.  Et cette fédération a besoin de vous.  Prenez des initiatives, ou même mieux, prenez un mandat, dans des fonctions existantes ou proposez de nouvelles fonctions.  Créez de nouvelles structures, de nouvelles fonctions, afin de ne pas avoir à se contenter de pontifier certaines opinions ou idées depuis la marge. Une participation plus active à une politique.  Une politique dans laquelle les discussions ne sont pas évitées, mais considérées comme nécessaires pour que notre fédération soit encore plus un club et un foyer pour tous.  Activez-vous, réagissez, car du conflit des idées jaillit le feu.

J'ai lu récemment les mots d'un jeune auteur flamand : " Vous n'avez vraiment vécu que lorsque vos actes ont dépassé vos rêves ".

Que ce soit notre leitmotiv pour 2023.  En 2023 : Rêvons et allons plus loin que nos rêves ont imaginé !

  L'union fait la force !

Articles récents

Jours avant les Jeux olympiques
De Olymische spelen zijn gestart!
Sluiten